Les Messageries Sécurisées de Santé (pour les nuls)

L'utilisation d'une messagerie sécurisée de santé est un des items obligatoires pour pouvoir bénéficier du nouveau forfait structure de la Convention 2016. Il n'est pas toujours aisé de s'y retrouver, tant les informations sont multiples, contradictoires, peu claires.

Prenez donc le temps de visionner cette formation A2FM à La Réunion, et tout deviendra beaucoup plus facile à comprendre.

Les deux principales messageries : Apicrypt et MSsanté, leur philosophie, leur mode de fonctionnement, leur intégration aux logiciels métiers, leur installation, leur prix, leurs avantages et inconvénients respectifs, tout est abordé de façon claire et synthétique. Vous aurez alors toutes les cartes en main pour choisir l'une ou l'autre de ces solutions, ou même choisir d'installer les deux.

Au sommaire :

  • 1mn 15 : Présentation de la soirée et de nos deux experts : Alexandre CAILLIAU (informaticien spécialisé en messagerie sécurisée), et le Dr Nikan Mohtadi (président de l'URPS Bretagne)
  • 6mn49 : Retour d'une expérimentation faite en Bretagne de 2006 à 2011 avec comparatifs des messageries de l'époque, et qui permet de mieux comprendre avec le recul, les faiblesses et les forces de chacune.
  • 29mn45 : présentation Apicrypt
  • 38mn23 : InterOperabilité, Espace de confiance : Quesaco ?
  • 39mn18 : Apimail et ApiWebmail : savoir faire la différence quant à la facilité d'utilisation et d'intégration des résultats dans nos dossiers patients
  • 41mn18 : La MISS : outil de communication instantanée, un peu l'équivalent de What's App, et utilisant l'annuaire Apicrypt pour des échanges sécurisés et surtout cryptés entre apicrypteurs
  • 42mn54 : Principes de fonctionnement d'Apicrypt
  • 46mn14 : Tarifs/ Inscriptions – Coordonnées Apicem pour Apicrypt
  • 47mn20 : Question : quels arguments pour convaincre nos collègues à faire le bon choix ?
  • 49mn28 : Identités des patients et Identitovigilance
  • 54mn28 : Les annuaires Apicrypt et MSS et la problématique de Bioserveur
  • 57mn50 : Quels formats pour les résultats bios ? En texte libre ou sous forme de tableau
  • 59mn18 : MSS en pratique et différence entre un Mail (Apicrypt) qui peut être comparée à une boite à lettre à son domicile versus un Webmail(MSS) qui est comme une Boite Postale où il faut aller chercher son courrier.
  • 1h11mn50 : ApiMail V3
  • 1h14mn40 : Le DM2P pour échanger, notamment avec les centres de régulation du 15 : Dossier Médical Partagé Professionnel, réservé aux médecins, à la différence du DMP classique, consultable par tous les professionnels de santé et plus …
  • 1h16mn19 : ... et permettant au médecin traitant de mettre à la disposition de la communauté des informations minimales nécessaires à la prise en charge d'un patient complexe ou difficile.
  • 1h19mn40 : Pour résumer et ce qu'il faut retenir : sécurité / stockage des données /secret medical
  • 1h2mn48 : le SCOOP : Mise en demeure de la CNAM par la CNIL à propos de la pseudonymisation qui ne garantit pas toute la sécurité nécessaire concernant la protection des données de nos patients
  • 1h22mn20 : Visualiser les images radiologiques sans alourdir nos ordinateurs... A nous de « jouer », malgré les difficultés et le rouleau compresseur en terme de communication que représente la MSS via notamment les TSN (Territoire de Soins Numériques), comme OIIS (Océan Indien Innovation Santé), pour un vrai challenge à relever pour la médecine libérale
  • 1h25mn43 : Merci et fin du marathon constitué par ces 6 soirées de présentation

Le plan de la FMF contre les déserts médicaux

Le plan de la FMF contre les déserts médicaux.

Il faut investir massivement et de manière urgente pour rendre attractif l'exercice libéral.

  • Faire découvrir aux jeunes confrères l'exercice libéral.
  • Valoriser l'installation dans les territoires en difficulté.
  • Valoriser le regroupement et l'exercice coordonné.
  • Faire rentrer l'hôpital dans ses murs. La concurrence avec la médecine de ville doit cesser.

La FMF soutient les revendications des jeunes médecins

La FMF soutient les revendications des jeunes médecins

  • Amélioration de la formation pour que les futurs médecins découvrent l'exercice libéral durant leurs études.
  • Convention dès le 1er remplacement pour la couverture sociale et la maternité.
  • Incitations fortes pour l'installation sur les territoires en difficulté. Salaire doublé et hébergement offert, comme expérimenté en Corse.

La FMF demande encore et toujours la suppression du tiers-payant généralisé obligatoire

Les médecins libéraux pratiquent déjà le tiers-payant pour les CMU AME ACS et AT...

Les médecins libéraux ne doivent pas être dépendants des organismes payeurs…

Les médecins libéraux ne doivent pas perdre davantage de temps administratif au détriment du temps médical...

Le tiers-payant ne résout pas le problème de l'accès aux soins...

Vous partagez ces idées ? Rejoignez la FMF !