Présentation de la CONAT

La CONAT dénonce la corruption, le déni de démocratie, le mépris du peuple… et refuse le projet de Loi de Santé 2015

La CONAT a été créée en 2002 pour obtenir entre autres une revalorisation des honoraires (C 20 et V 30) mais les demandes allaient bien au delà : nous voulions une médecine libre !

En 2015, c’est pire : tous les médecins sont révoltés par le projet de Loi de Santé dit loi MST. Un défilé de plus de 50.000 médecins et paramédicaux en début d’année n’a pas empêché le parlement de voter le texte de loi, en lecture accélérée et avec un absentéisme énorme et honteux des députés au moment des discussions.

La conat réclame

  • la liberté d’exercer
  • la liberté de prescrire
  • la liberté des honoraires

et s’oppose au viol du secret médical

La CONAT-NORD est animée par des médecins bénévoles issus des différences instances syndicales ou ordinales ou autres engagements. Ils sont indépendants et font le maximum pour équilibrer et respecter toutes les tendances au profit des patients.


 

Quelques explications sur la citation latine au niveau du logo

« Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra?
Quamdiu etiam furor iste tuus nos eludet?
Quem ad finem sese effrenata jactabit audacia?
 »

« Jusqu’à quand, Catilina, abuseras-tu, enfin, de notre patience ?
Combien de temps encore serons-nous le jouet de ta fureur ?
Jusqu’où s’emportera ton audace effrénée ? »

Le deuxième chapitre de ce discours commence par la célèbre apostrophe 

« O tempora, o mores » (« Ô temps, ô mœurs »),

par laquelle Cicéron s’indigne de la corruption de son temps